Euro 2020 : l’Italie porte Gianluigi Donnarumma aux nues

Décisif lors de la séance de tirs au but qui a permis à l’Italie de décrocher l’Euro 2020, Gianluigi Donnarumma est encensé au pays. Et ailleurs.

Il a vécu une folle soirée. Auteur de deux arrêts lors de la séance de tirs au but contre l’Angleterre (1-1, 3 t. a. b. à 2), Gianluigi Donnarumma (22 ans) a été l’un des grands artisans de la victoire de la Squadra Azzurra lors de cet Euro 2020. Désigné joueur du tournoi par l’UEFA, le portier italien est également le chouchou de la presse transalpine ce lundi.

Sans surprise, le Corriere dello Sport et La Gazzetta dello Sport lui accordent la meilleure note de la soirée, avec un 9/10 et des commentaires dithyrambiques. «C’est le gardien le plus fort du monde et il s’est offert l’Europe», s’enflamme le Corriere. «Et si le Ballon d’Or était pour lui ?», ose de son côté La Gazzetta.

Superstar en Italie et ailleurs

Le quotidien sportif au papier rose exalte «le magicien des penalties» et le place dans la droite lignée de ses illustres prédécesseurs Dino Zoff et Gianluigi Buffon. «Le rêve de voler avec Donnarumma», s’enflamme pour sa part le Corriere della Sera, qui lui a attribué un 8/10 et l’a proclamé meilleur gardien du tournoi. La Repubblica admire «la bravoure de Donnarumma», «celui qui a vraiment fait la différence».

Si la Botte est évidemment conquise, ailleurs en Europe aussi, on salue les prestations de l’ex-n° 1 de l’AC Milan. «Donnarumma congèle Wembley», s’amuse Mundo Deportivo, tandis qu’en France, L’Équipe souligne aussi la performance du futur gardien du Paris SG «renversant » ce dimanche soir. Sa signature au PSG, l’Italien devrait d’ailleurs l’annoncer dans les prochaines heures. La vie en rose.