La banque mondiale octroie à l’Etat du Sénégal un financement de 116 milliards de de FCFA

La banque mondiale octroie à l’Etat du Sénégal un financement de 280 millions de dollars soit 116 milliards de de FCFA, dans le cadre de son programme portant sur ’’l’accès universel à l’électricité’’, d’ici 2025. C’est ce qui est ressorti de la table ronde que le ministère de l’Economie du Plan et de la Coopération a ouverte, ce 6 jusqu’au 8 avril 2021.

Cette réunion avec ses partenaires techniques et financiers vise à mobiliser 700 milliards de FCFA destinés au financement de projets structurants en milieux rural et périurbain pour atteindre cet objectif de l’accès universel à l’électricité en 2025.

La table ronde, animée par visioconférence, a permis au Gouvernement de présenter, devant ses partenaires techniques, sa stratégie pour atteindre cet accès universel. Selon le directeur des opérations, 14 000 localités sont concernées par ce programme. Mais à moins terme, le focus sera mis sur celles de plus de 1000 habitants.

D’autres partenaires ont aussi promis des financements dans ce projet. C’est le cas de l’Agence française de développement (AFD) et de l’Union européenne qui vont respectivement contribuer à hauteur de 1,9 milliards et 13 milliards.

Pour rappel, le Sénégal est classé parmi les pays ayant un taux d’accès à l’électricité les plus élevés en Afrique de l’Ouest ; ce taux s’élevant à 76% à l’échelle nationale en fin 2019.

Toutefois, on note de grandes disparités entre populations urbaines et populations rurales ayant accès à l’électricité, pour respectivement 94% et 53,9%. Ces inégalités sont de nature à impacter les efforts de l’Etat pour un développement équilibré du territoire et, plus généralement, viennent freiner le développement économique et social à l’échelle nationale.

Emedia