La Défense de Lamine Diack va interjeter appel de la décision du tribunal

L'ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme Lamine Diack (photo) a été condamné mercredi à quatre ans de prison dont deux avec sursis et 500.000 euros d'amende pour corruption par la justice française. /Photo prise le 16 septembre 2020/REUTERS/Charles Platiau

Lamine Diack, ancien patron de l’athlétisme mondial, a été condamné e mercredi à quatre ans de prison, dont deux ferme. Mais sa Défense ne compte pas s’arrêter là, car elle va interjeter appel de la décision du tribunal.