L’opposition ivoirienne appelle ses militants au «boycott actif» de la campagne électorale

En Côte d’Ivoire, alors que la campagne officielle a démarré ce jeudi, Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan, les deux principaux candidats de l’opposition retenus pour la présidentielle du 31 octobre, appellent leurs militants et électeurs au « boycott actif » du processus électoral.

Ils exigent que les revendications posées depuis un mois, à savoir le retrait de la candidature d’Alassane Ouattara, la refonte du conseil constitutionnel et de la CEI notamment, fassent l’objet de l’ouverture de discussions entre les forces politiques ivoiriennes et le pouvoir. Déclaration lue par le candidat FPI Pascal Affi N’Guessan au côté d’Henri Konan Bedié.

« Le processus électoral en cours ne nous concerne nullement, il est illégal (…) Nos militants comme les électeurs ivoiriens doivent s’abstenir de participer (…) Nous appelons à faire barrage à ce coup d’État électoral… »

rfi