Sénégal : la représentant de l’Union européenne appelle les autorités à revoir la gestion du foncier

La représentante de l’Union au Sénégal, l’ambassadrice Irène Mingasson a appelé, vendredi les autorités sénégalaises au revoir la gestion foncière, a généré que le foncier entraîne souvent des tensions au niveau local.

“Nous avons annoncé de revoir la gestion foncière du point de vue de son attractivité des territoires tel que prévu par le Plan national d’aménagement et de développement des territoires. Il faut une gestion efficace et transparente du foncier, qui est un élément clé de toute activité économique agricole, industrielle et de services”, at-elle dit.

Prenant part à la Revue annuelle conjointe de la politique économique et sociale du ministère de l’Économie, du plan et de la coopération, elle a signalé que le foncier entraînait souvent des tensions au niveau local.

Mingasson a également formulé des recommandations au Sénégal dans le but de mener à bien ses politiques de développement. Elle a axé ces dernières sur trois aspects : ”la relance verte-Etat, le secteur privé, jeunesse et emploi et la relance équitable et inclusive”.

Sur la jeunesse et l’emploi, Irène Mingasson souligne qu’il est important de mettre en avant la jeunesse, “cette force motrice et immense qui souhaite faire entendre sa voix, mais aussi qui entend contribuer à la mise en œuvre des programmes d’ urgence les concernant”.

“La jeunesse étant au cœur des politiques de développement, la RAC devrait se focaliser davantage sur l’éducation de base, ainsi que l’insertion professionnelle”, a recommandé la représentante de l’UE au Sénégal.