Violence politique au Sénégal- Ousmane Sonko plaide pour la loi du Talion

Ousmane Sonko refuse de signer la charte de non-violence initiéeée par des acteurs de la société civile. Le leader du parti pasteef demande à ses partisans de répondre à toute forme de violence. “j’ai entendu des gens dire qu’ils veulent nous faire signer une charte de la non-violence pour les élections à venir. Personnellement, je ne la signerai pas parce que si chacun faisait son devoir, il ny aurait pas de problème”, a-t-il fait savoir lors du meeting d’investiture de Barthelemy Dias pour les locales de 2022.