Visite secrète à l’hopital, rumeur de crise cardiaque : la santé de Donald Trump inquiète à nouveau l’Amérique

Cette fois, c’est une photo virale montrant ce qui semble être une grosse contusion sur la main de Donald Trump qui suscite rumeurs et inquiétudes à propos de la santé du président.

On peut y voir, sur la main droite de Donald Trump, une ecchymose d’origine inconnue. Lors d’un déplacement au Texas jeudi, du sang semblait tâcher le pansement qui la recouvrait et lundi, pendant un voyage à la Nouvelle-Orléans, un pansement était à nouveau apposé sur sa main. Il n’en fallait pas plus pour que les réseaux sociaux s’affolent et élaborent les plus folles théories.

Pour de nombreuses personnes, ce bleu pourrait être la marque laissée par la pose d’une intraveineuse, ce qui pourrait laisser penser qu’il s’agit là d’un nouveau problème de santé. Sur Twitter, une infirmière déclare être certaine qu’il s’agit d’une intraveineuse : « La seule autre raison possible de la grande ecchymose à la main serait une blessure traumatique à la main. Il n’y a pas d’autre explication plausible ».

Visite secrète dans un centre médical

Une rumeur selon laquelle Trump se serait à nouveau rendu dans un hôpital militaire près de Washington circule sur les réseaux sociaux. Cette ‘visite secrète » rappelle qu’en novembre 2019, le président avait déjà été admis au centre médical Walter Reed pour un examen médical de plusieurs heures. Si la raison de cette admission n’a jamais été révélée publiquement, la Maison Blanche avait affirmé que cette visite faisait partie d’un examen annuel de routine. Son médecin avait d’ailleurs affirmé que le président ne s’était pas rendu à l’hôpital pour être traité ou diagnostiqué pour des problèmes urgents ou aigus.

A l’époque, plusieurs observateurs avaient rapporté que la visite n’avait pas suivi le protocole en place lors d’un examen médical présidentiel de routine.

Rumeurs de crise cardiaque

Mais depuis cet examen, la santé physique et cognitive du président semble décliner, comme le montrent plusieurs apparitions publiques récentes. Il y a quelques jours, Donald Trump a été filmé en train de traîner la jambe lors d’un voyage en Caroline du Nord alors qu’il y a quelques semaines, il devait s’aider de ses deux mains afin de boire un verre d’eau lors d’un discours.

Depuis quelques semaines, le président se vante d’avoir passé un test cognitif dans lequel il aurait selon lui « excellé » et qui, selon ses mots, a montré qu’il avait « l’endurance mentale » nécessaire pour diriger les Etats-Unis. Pourtant, selon les experts, ce test n’est normalement prescrit que lorsque l’on craint qu’une personne soit atteinte de démence. Obtenir un bon score, comme Trump s’en vante, signifie donc uniquement que la personne qui passe le test n’a probablement pas de déficience cognitive telle que mesurée par l’examen.

Pour certaines personnes, tous ces signes montrent que Donald Trump aurait subi une crise cardiaque. « Vous vous souvenez que son bras droit avait besoin d’être soutenu pour boire ? J’ai aussi remarqué pour sa jambe droite. Et maintenant, il doit passer deux fois par an un test d’évaluation cognitive ? Il y a quelque chose qui ne va pas », peut-on lire dans le message d’une internaute.

Le président, qui attaque régulièrement Joe Biden sur son état de santé, avait d’ailleurs défié son opposant à passer le test. Concernant la santé de Donald Trump, officiellement, pas de quoi s’inquiéter : début juin, dans un bref compte rendu, le Dr. Sean Conley déclarait que « les donnés indiquent que le président reste en bonne santé », précisant que le président de 74 ans pesait 110 kg pour 1,90 m.

dhnet