SUNU AFRIK RADIO

Assemblée nationale : L’absentéisme toujours de rigueur

Spread the love
Le président Moustapha Niasse avait, en début de cette 13e législature, déclaré la guerre aux députés absentéistes. Des mesures avaient été annoncées pour y remédier, car en dehors des absentéistes, il y a également les retardataires. «Ce n’est pas normal. On peut comprendre qu’une séance convoquée à 15 h puisse démarrer à 15 h 30, mais pas à 17 h.
J’écrirai à chaque secrétaire élu pour déplorer cette situation », avait alors crié le président du parlement en novembre 2018, à l’encontre de ces députés qui avaient accusé plus de 2 heures de retard à l’examen du projet de loi portant code forestier. Ce jeudi 03 octobre, lors de l’ouverture de la session extraordinaire de l’Assemblée nationale, 105 députés ont répondu présent, sur les 150 que compte l’hémicycle. Pour dire que 45 députés, soit le tiers des parlementaires, ont manqué à l’appel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :