SUNU AFRIK RADIO

Café Latte, chocolat chaud : trop de sucres dans les boissons chaudes festives

Spread the love

Une étude britannique révèle que les café latte, chocolats chauds et autres boissons chaudes d’hiver vendues par les grandes chaînes de café et de restauration rapide contiennent bien trop de sucre.

Boissons chaudes hivernales : jusqu’à 23 morceaux de sucre par tasse selon une étude© istock

Alors que l’hiver approche à grands pas et que le “cocooning” est à la mode, les boissons chaudes font leur grand retour, notamment dans les grandes chaînes de café et de restauration rapides.

Malheureusement, celles-ci sont loin d’être la panacée en matière d’équilibre alimentaire, comme le révèle une étude britannique de l’association caritative “Action on Sugar” qui oeuvre pour faire diminuer la consommation de sucre.

Celle-ci a analysé plus de 200 boissons proposées par les grandes chaînes de café et de restauration rapide (Costa Coffee, Starbucks, McDonald’s, Prêt à Manger…) et constaté qu’elles contenaient toutes beaucoup trop de sucre. Le “venti”, pinte de chocolat chaud de Starbucks, compte ainsi 758 calories, et 23 cuillerées à café de thé (93,7 g de sucre). Ce qui équivaut à 23 morceaux de sucre de 4 grammes chacun. En calories, cette boisson chaude équivaut à 3 canettes de coca-cola, ou quatre muffins au chocolat blanc et à la fraise !

Viennent ensuite le chocolat chaud au caramel salé de l’enseigne Caffè Nero (près de 60 gr de sucre et 503 calories), et le “venti” Gingerbread Latte, à base d’avoine, qui contient 56,6 grammes de sucre et compte 523 calories.

La nutritionniste Holly Gabriel, de l’association Action on Sugar, a estimé que les résultats de cette enquête étaient “choquants” : “Les enseignes proposant du café [et autres boissons chaudes] doivent prendre des mesures beaucoup plus importantes pour réduire les niveaux de sucre et la taille des portions, promouvoir des substituts moins sucrés et cesser de pousser à faire des extras à la caisse”, a-t-elle déclaré auprès de la BBC.

Rappelons que selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il ne faudrait au maximum que 10 % des calories quotidiennes sous forme de sucre ajouté. 5% serait encore mieux, ce qui équivaut à 25 à 50 grammes de sucre par jour pour un adulte (sur une base de 2000 kcal par jour).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :