SUNU AFRIK RADIO

Sida : “baisse importante” des nouveaux diagnostics de séropositivité à Paris

Spread the love

Le nombre de nouveaux diagnostics de séropositivité à Paris a diminué de 16 % entre 2015 et 2018, une “baisse importante” attribuée au dépistage et au traitement préventif PrEP, ont annoncé ce lundi la ville et les autorités sanitaires.

“En 2018, 906 Parisiennes et Parisiens ont appris leur séropositivité, contre 1 078 en 2015, soit un recul de 16 %”, ont indiqué la mairie de Paris et l’Agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France dans un communiqué commun. Selon les derniers chiffres nationaux officiels, publiés fin mars, 64 000 personnes ont découvert leur séropositivité en France en 2017, un nombre qui ne baisse plus depuis plusieurs années.

“La contribution de Paris à la lutte contre l’épidémie de VIH en France est fondamentale car la capitale concentre une part disproportionnée des découvertes de séropositivité”, ont poursuivi la ville de Paris et l’ARS. Cette baisse est particulièrement marquée chez les hommes gays et bisexuels (ou HSH, “hommes ayant des rapports sexuels entre hommes”), pour lesquels elle atteint 22 % (et même 28 % quand ces hommes sont nés en France).

Grâce au déploiement de la PrEP

Au premier rang des raisons invoquées, Paris et l’ARS citent “le déploiement de la PrEP dans la communauté gay parisienne”. La PrEP (“prophylaxie pré-exposition”) consiste à prendre des comprimés de Truvada ou ses génériques tout en étant séronégatif, pour faire barrage au virus, alors que ce médicament était initialement destiné aux séropositifs. La France a été le deuxième pays, après les États-Unis, à autoriser la PrEP, et le premier à la rembourser à 100 %, à partir de janvier 2016.

Ce traitement vise en priorité les populations “à risques” (dont les hommes homosexuels ou les personnes prostituées), pour qui il est recommandé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il s’accompagne d’un suivi rigoureux. Les utilisateurs doivent se faire dépister tous les trois mois, y comp…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :