Agenda 2063 : la BAD participe à la validation du second rapport biennal continental de l’Union africaine

Une délégation de la Banque africaine de développement, conduite par Abdul Kamara, le directeur général adjoint du Bureau de la région Afrique de l’Est (RDGE), participe à l’atelier de validation du second rapport biennal continental de l’Agenda 2063 de l’Union africaine (UA), qui se déroule du 20 septembre au 6 octobre à Harare, la capitale du Zimbabwe.

La Banque a contribué à ce long processus par le biais du Bureau d’appui du secrétariat conjoint (JSSO en anglais), en sa qualité de membre du groupe de travail technique conjoint de suivi et d’évaluation de l’Agenda 2063. Le JSSO comprend la Commission de l’UA, la CEA et la Banque africaine de développement.

Le groupe technique est responsable du suivi et de l’évaluation, de la surveillance et de l’établissement de rapports sur les progrès réalisés dans la mise en œuvre de l’Agenda 2063. La méthodologie s’appuie sur un manuel d’indicateurs bien conçu et diffusé dans les 54 États membres de l’UA pour les aider à surveiller, suivre les progrès et rendre compte de la mise en œuvre de l’Agenda 2063.

Cette réunion doit permettre de suivre, examiner et consolider les rapports nationaux de l’Agenda 2063 pour la préparation et la finalisation du rapport. Elle doit également servir à rédiger et finaliser le deuxième rapport d’avancement continental sur l’Agenda 2063 qui sera présenté aux États membres lors du prochain sommet de l’UA en février 2022.

Selon Abdul Kamara, « la réunion offre l’opportunité à la Banque de contribuer au processus par la présentation des résultats et impacts des High 5 à travers le continent. Cela permettra de mieux faire ressortir le rôle clé de la Banque dans la réalisation des objectifs de l’Agenda 2063 et sa volonté de s’approprier le processus avec l’objectif d’un développement transformateur à travers le continent. »

sunuafrikradio