Aziz Salmone Fall : « Blaise Compaoré doit être jugé »

A la barre du Jury du dimanche (JDD), ce 13 juin, Aziz Salmone Fall, coordinateur de la campagne internationale, Justice pour Thomas Sankara, a soutenu que l’ancien président Blaise Compaoré doit être jugé.

“Blaise Compaoré a été inculpé. Il y a une extradition. Il a été exfiltré par ses amis français vers la Côte d’Ivoire, un pays qu’il avait déstabilisé. Il y a eu récemment une tentative du gouvernement d’aller lui parler apparemment j’espère non pas négocier mais en tout cas qu’il revienne comparaître comme ceux qui sont inculpés. L’histoire jugera mais ce travail nous allons continuer à le faire. Il faut absolument que la vérité et la réconciliation adviennent dans ce pays. Vous ne pouvez pas impunément tuer ainsi. Dans tous les cas, la question de l’impunité doit arrêter. Si on arrête cela, l’Afrique change”, a défendu le politologue panafricaniste et enseignant sénégalais au Canada.

A quel prix surtout avec le risque de déstabilisation du Burkina Faso ? “La déstabilisation est déjà là”, a-t-il minimisé.

34 ans après les faits, la justice militaire a prononcé la mise en accusation de quatorze personnes. Parmi elles, l’ancien président Blaise Compaoré et son ex-chef d’État-major particulier, le général Gilbert Diendéré, qui devraient bientôt être jugés pour « attentat à la sûreté de l’État », « complicité d’assassinat » et « recel de cadavres ».

Selon Fall, le capitaine Sankara continue à inspirer les panafricanistes.

emedia