SUNU AFRIK RADIO

Bénin: l’équipage d’un cargo pris en otage au large du port de Cotonou

Spread the love
Le cargo «Bonita» a été attaqué par des pirates armés à 16 kilomètres des passes d’entrée du port de Cotonou (image d’illustration)
© ©PROSPER DAGNITCHE/AFP

Neuf otages philippins, tous membres de l’équipage d’un bateau, ont été enlevés et emmenés par des ravisseurs inconnus samedi 2 novembre au port de Cotonou. Le navire a été attaqué dans la zone de mouillage du port de Cotonou par des pirates armés à 16 kilomètres des passes d’entrée du port.

Selon nos informations, le cargo Bonita, battant pavillon norvégien, a été attaqué, samedi vers 3h30 du matin. Il venait débarquer au port de Cotonou du gypse, une pierre à plâtre. Il était en rade et attendait d’être programmé pour le quai, quand derrière lui une petite embarcation est arrivée à vive allure.

Quelques minutes plus tard, les pirates armés montent à l’aide d’une échelle et se rendent maîtres du navire. Sur 19 membres de l’équipage, ils en prennent 9 en otage, dont le commandant, tous de nationalité philippine. Ils les emmènent avec eux à bord de leur vedette très rapide.

Selon une source proche de l’enquête, les ravisseurs s’exprimaient tous en anglais. Quand l’alerte est donnée, il est déjà trop tard, le patrouilleur des forces navales béninoises envoyé sur les lieux ne trouve que l’échelle qui a servi aux ravisseurs pour opérer. Le navire est maintenant à quai et les habitués du port disent qu’il est régulier à Cotonou.

Dimanche soir, on n’avait aucune trace des ravisseurs et aucune nouvelle des otages. L’enquête est confiée à la police judiciaire. Les forces navales multiplient les réunions de crise, ce lundi Patrice Talon devrait en présider une, selon des sources.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :