SUNU AFRIK RADIO

En RDC, la croisade du Comité laïc de coordination contre la corruption

Spread the love
Le Comité laïc de coordination en tête du cortége lors d’une précédente manifestation à Kinshasa, RDC.
© REUTERS/Kenny Katombe

Au cours d’une rencontre avec les médias, Isidore Ndaywel, le président de cette structure de l’église catholique de Kinshasa, très mobilisée contre l’ancien pouvoir, a appelé à une marche pour le 19 octobre.Une croisade, a-t-il expliqué, contre l’impunité et l’impuissance de la justice.

« Ensemble, entrons dans la croisade contre l’impunité et l’impuissance de la justice » : c’est l’appel lancé jeudi par Isidore Ndaywel, un des leaders du Comité laïc de coordination qui invite la population à descendre dans la rue le samedi 19 octobre. Le CLC évoque l’affaire des 15 millions de dollars de rétrocession sur les prix des produits pétroliers, il dénonce aussi les juges de la Cour constitutionnelle, présumés corrompus dans les contentieux électoraux.

Selon le Comité, le peuple congolais a attendu jusqu’à la fin du mois de septembre la réaction du gouvernement et des institutions publiques face à ce qu’il considère comme la banalisation de la corruption et face aux détournements des deniers publics. Pour Isidore Ndayiwel, le CLC exige désormais des sanctions contre les personnes dénoncées : « Nous marcherons pour exiger la fin de l’impunité, la suspension des personnes impliquées dans le détournement des 15 millions de dollars de la République et la démission sans délai des juges corrompus, indignes de la Cour constitutionnelle ».

Selon les animateurs du CLC, la croisade sera permanente et le peuple devra rester mobilisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :