SUNU AFRIK RADIO

Madagascar dévoile sa «papamobile» en prévision de la visite de François

Spread the love

La «papamobile» malgache a été élaborée par constructeur automobile Karenjy.
© RIJASOLO / AFP

Le pape François foulera le sol malgache le 6 septembre et y restera trois jours. À une semaine de son arrivée, dispositifs sécuritaires, infrastructures et transports des fidèles des provinces sont au point. Et vendredi 30 août, la nonciature apostolique a dévoilé la « papamobile » 100% « made in Madagascar » qui sera utilisée par le pape pendant sa visite.

Alors qu’une simulation de l’arrivée du pape a déployé dans les alentours de la nonciature des centaines de membres de forces de l’ordre, dans l’enceinte de la résidence, monseigneur Paolo Gualtieri, nonce apostolique, représentant du Vatican, dévoile la voiture qui conduira le Saint-Père dans ses déplacements publics.

« Nous vous présentons la « papamobile », signe de la venue toute proche du pape François parmi nous. Fruit de l’ingéniosité et de la laboriosité du peuple malgache, cette « papamobile » est un symbole fort et un message d’espérance pour tous. »

Ce 4×4 cabriolet d’un blanc éblouissant surmonté d’une protection en verre attire tous les regards. Une voiture aux formes anguleuses et massives spécifiques du constructeur automobile malgache Karenjy, l’un des seuls en Afrique, qui fait la fierté du pays.

« C’est une fierté de mettre en avant le savoir-faire malgache et de montrer qu’on est capable de faire des choses d’exception, parce que c’est le cas avec cette voiture et donc c’était important de le montrer et d’adresser ce message à tous les Malgaches », explique Jean Fleurys Jaotody, représentant de l’entreprise.

Les fidèles attendent

Les fidèles se sont eux aussi lancés dans des préparatifs. Yves, 24 ans, est venu prié dans la cathédrale d’Andohalo, un lieu où se rendra le pape pendant sa visite.

« Dans mon église, nous les jeunes, avons déjà tout préparé. Nous avons fait des t-shirts et des drapeaux pour l’accueillir. Nous avons aussi organisé le transport pour aller le chercher à l’aéroport et nous allons suivre ses déplacements jusqu’à ce qu’il parte de Madagascar. »

En périphérie de la capitale, le site de Soamandrakizay, qui accueillera la grande messe du pape est lui aussi terminé. 800 000 fidèles dont 300 000 venant des provinces sont attendus sur ce site de 70 hectares.

Important dispositif de sécurité

Policiers, gendarmes et militaires seront déployés pendant toute la visite. « Sur le nombre de forces de l’ordre, je ne peux pas vous donner de chiffres mais l’effectif déployé est suffisant par rapport aux différentes menaces », assure le colonel Ravoavy Zafisambatra, directeur de la sécurité et des renseignements au sein de la gendarmerie nationale. « Il y a aussi des moyens spécifiques qui vont être déployés, notamment trois hélicoptères qui vont nous servir d’appui et qui pourront intervenir si besoin », poursuit-il.

Un plan pour éviter les mouvements de foule lors de la grande messe du pape a aussi été mis en place. « Nous avons fixé des heures et des laps de temps pour les entrées et les sorties des fidèles. Il y a aussi un système de canalisation de foule pour éviter que les gens ne s’agglutinent dans un endroit en particulier », précise le colonel Ravoavy Zafisambatra. Seules les personnes inscrites et disposant d’un ticket pourront accéder au site de la messe du Saint-Père.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :