SUNU AFRIK RADIO

Mali: marche de soutien à l’armée et contre les forces étrangères à Bamako

Spread the love

Soldat des Forces armées maliennes (Fama) à la base militaire d’Anderamboukane, dans la région de Menaka au Mali, le 22 mars 2019.
© Agnes COUDURIER / AFP

 

Quelques milliers de personnes ont manifesté vendredi 8 novembre à Bamako pour soutenir l’armée malienne et contre les forces étrangères au Mali. Des veuves de militaires maliens morts au front au centre et au nord du Mali, ont également participé à la manifestation qui s’est déroulée sans grands incidents.

Parmi les manifestants, certains étaient venus soutenir l’armée nationale. « Nous avons dit : “Ceux qui sont en train de tomber sur le champ d’honneur, ils sont en train de tomber pour nous, les Maliens !” Il faut qu’on se retrouve ensemble pour dire à cette armée que, quand elle tourne le dos, le peuple malien est dans la rue. On est venus dire : “Nous soutenons d’abord nos forces armées ! », explique ce jeune homme.

►À lire aussi : Au moins 49 militaires tués dans l’attaque d’un camp militaire à Indelimane

Sur place, devant le monument de l’Indépendance de Bamako, des calicots et des banderoles sur lesquels on peut également lire : « Vive l’armée malienne, le peuple te soutient ». Ou encore : « Il faut des équipements à nos troupes ».

Des veuves dans la manifestation

Les veuves de militaires morts au front étaient également présentes à la manifestation. Mais dans la foule, des voix s’élevaient, cette fois-ci contre les forces étrangères au Mali, notamment les casques bleus de l’ONU et les militaires français de l’opération Barkhane : « Nous allons marcher sur Kidal. Nous sommes un peuple, aujourd’hui, qui est sorti pour faire face à la force obscure. Le peuple reproche quelque chose à la France, aux forces étrangères : la Barkhane, la Minusma. »

Quelques dizaines de manifestants se sont même regroupés devant l’ambassade de France à Bamako pour exprimer leur colère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :