Manifestation à Bignona : un mort enregistré

Un jeune a été tué à Bignona suite aux manifestations, contre l’arrestation de Ousmane Sonko, qui ont éclatées dans cette ville, jeudi 4 mars 2021. C’est la première victime du dossier du leader du parti Pastef qui est poursuivi pour trouble à l’ordre public, participation à une manifestation interdite. Sonko est entre les mains des limiers depuis hier mercredi. L’on a appris qu’il a gardé le silence face aux interrogations des enquêteurs.

sunuafrikradio