OPEP : Les prévisions de demande de pétrole devraient chuter

Le lundi 12 septembre, l’OPEP devrait revoir ses ambitions à la baisse. En effet, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) va probablement réviser sa prévision de demande de pétrole pour 2022, a appris BFM Bourse de deux sources proches de l’Opep+.

La propagation du variant Delta du coronavirus nourrit des doutes sur la dynamique de reprise du marché. L’Opep doit publier lundi un nouveau rapport sur ses prévisions pour l’offre et la demande de pétrole dans le monde.

Plusieurs sources ont déclaré le 1er septembre, que l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, réunis sous le sigle Opep+, avaient porté leur prévision de demande de pétrole en 2022 à 4,2 millions de barils par jour (bpj) contre 3,28 millions auparavant.

Certains membres de l’alliance ont toutefois jugé cette nouvelle prévision optimiste, ce qui va probablement entraîner une révision à la baisse, ont dit les deux sources proches de l’Opep+.

(L’Opep est une organisation intergouvernementale de pays. Elle a été créée en 1960 et a pour objectif de contrôler les exploitations pétrolières sur le territoire des pays membres, ainsi que le prix du pétrole).