Sénégal : Le nouveau Service des maladies incestueuses dédié au Professeur Moussa Seydi

Très en vue dans la lutte contre le coronavirus au Sénégal, Pr Moussa Seydi vient d’être honoré. En effet, le nouveau Service des Maladies Infectieuses et Tropicale (SMIT), de l’hôpital Fann, inauguré ce mardi, 29 décembre, 2020, porte son nom.  C’est le président de la République qui en a ainsi décidé. « Je sais qu’il n’est pas habituel de baptiser un centre  par le nom  de quelqu’un qui en exerce la responsabilité, qui est aujourd’hui le professeur Seydi. Mais vous méritez parfaitement que ce centre prenne votre nom pour l’exemple et l’initiative», a annoncé le chef de l’Etat. Il a déclaré, devant l’assistance, que c’est le Pr Mousa Seydi qui a donné l’idée de la mise en place d’une telle infrastructure et qui a piloté le projet. Un acte d’une portée incommensurable, à l’heure d’une pandémie qui inquiète le monde », a déclaré Macky Sall. Le chef de l’Etat de l’Etat de poursuivre : « Un engagement civique, altruiste et patriotique, c’est rare de nos jours. Vous rappelez à la face du monde que par l’acte de soigner le médecin est avant tout une expression d’humanité à l’endroit du patient et  au service du bien commun ».

« Si j’ai tenu à présider personnellement la cérémonie d’inauguration des nouveaux locaux du Service des maladies infectieuses et tropicales de Fann, c’est pour marquer, une fois de plus, la priorité élevée que j’accorde à l’amélioration des performances de notre système de santé. A tous ceux qui continuent d’ignorer les gestes barrières, de négliger le port correct du masque, de ne pas observer la distanciation physique, et pire, de nier l’existence même de la #COVID19, je veux dire ceci : vous-vous mettez en danger, et vous mettez les autres en danger. Pensez aux morts et à leurs familles endeuillées, pensez aux malades et à leur souffrance, pensez aux guéris qui gardent encore dans leur chair les séquelles de cette terrible maladie. C’est pourquoi je renouvelle mon appel à la vigilance et à la responsabilité de tous pour le respect strict des gestes barrières le port correct du masque, le lavage fréquent des mains, la distanciation physique et la restriction des déplacements et rassemblements non essentiels ».

SunuafrikRadio