Guinée – Meeting de l’opposition à Wanindara: le pire a été évité de justesse

Le meeting de l’opposition guinéenne organisé dimanche 14 août à Wanindara, dans la commune de Ratoma, a connu une forte affluence. Dans une foule compacte, il se trouve des enfants, pour la plupart, âgés de moins de 12 ans.

En face du podium où les leaders tiennent leurs discours, se trouvent des jeunes agités. Ceux-ci ont, à chaque, tenté de créer la pagaille. Ce qui a obligé Jean Marc Telliano d’interrompre son discours et laisser le micro à Bano Sow, le vice-président de l’UFDG, à demander aux militants et agents de sécurité du parti de faire beaucoup plus attention pour « éviter qu’on ait des problèmes.»

Vu que l’agitation ne cessait pas, malgré la musique, Cellou Dalein était aussi obligé de s’impliquer. Il prend le micro et demande aux gens de ne pas se bousculer. «Que chacun reste là où il est. Vous aussi, cessez s’il vous plait. L’UFDG est reconnue pour sa discipline. Faites doucement on n’a fini. On dirait qu’il y a des gens qui veulent saboter. Attention. Hé, toi, reste tranquille. Restez tranquilles. Lui-là, je ne comprends pas», disait sans cesse, Cellou Dalein Diallo.

Puis, finalement, ils ont réussi à exfiltrer un jeune de la foule. Un autre l’a suivi et sont sortis. Des militants ont voulu s’en prendre à eux, mais d’autres se sont interposés.

Après, les interventions se sont poursuivies sans problème.

guineenews.org