Contaminé par le coronavirus, ce médecin s’auto-soigne à la chloroquine et constate une nette amélioration

Contaminé par le coronavirus, ce médecin parisien qui s’auto-soigne à la chloroquine témoigne. Il constate une nette amélioration de son état de santé depuis qu’il prend ce traitement, toutefois sans affirmer avoir la preuve scientifique de son efficacité.

COMMENTAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

  1. J’ai personnellement la même culture que le Pr Didier Raoult : on raisonne à partir des données brutes uniquement.
    Son expertise (à lui et ses équipes) est la meilleure au monde sur ce sujet précis. Cette affaire va faire beaucoup de bruit si elle n’est pas étouffée. Il avait prévenu le gouvernement depuis maintenant presque deux mois.
    Enfin, le gouvernement a pris en compte ses recommandations récemment. Il y a une étude en cours et le traitement est déjà prescrit par ailleurs selon la localité. Le temps perdu va devoir être justifié !

    La démonstration de la faiblesse de notre système de santé est désormais mise à nue. Ceux qui fanfaronnent que nous sommes les meilleurs peuvent désormais être contents de suivre des recommandations moyen-âgeuses quand en parallèle, le niveau des scientifiques est l’un des meilleur mondial sinon le meilleur selon la spécialité.

    Il faut continuer à suivre les recommandations gouvernementales. Mais dors et déjà, oui, je rejoins le professeur, car à l’évidence des chiffres, nous pourrions chaque année créer une psychose de ce genre par un étalage morbide des victimes d’une maladie choisie au préalable.
    Le confinement aurait pu intervenir plus tôt, il pourrait ne concerner que les positifs ou des zones précises mais face à la défaillance gigantesque et au manque de moyens évidents, nous ne pouvons que reconnaître que le gouvernement a été obligé de bricoler une solution moyen-âgeuse et qu’en plus de cela, les personnes réellement compétentes dans notre pays ne sont pas suffisamment écoutées voire, et c’est ce qui est honteux, ridiculisées. Quels sont donc ces intérêts qui priment plus que l’avis du meilleur expert mondial dans le domaine soutenu par beaucoup d’autres scientifiques ? Banques et BigPharma ?

    Personnellement, j’en suis convaincu même s’il faut attendre les résultats des derniers tests (très tardifs car auraient pu être pratiqués plus tôt) pour agir en conséquence dans un contexte d’urgence. Je vois mal comment le Pr Raoult pourrait avoir tort. Merci à lui et à ses équipes d’avoir tenu bon et fait de l’information. S’il ne s’agit pas d’un médicament miracle, il s’agit bel et bien d’un médicament connu qui diminue la charge virale en plus de diminuer le temps de contagiosité. Qui dit mieux ?
    Pour moi, la sortie de crise est déjà là, et c’est sans oublier les autres pistes intéressantes. Bien évidemment, ceux qui disent que rien n’est validé, qu’ils proposent autre chose que cette situation moyen-âgeuse où le confinement est totale et la prise en charge réduite à néant sinon la réanimation et l’accompagnement sommaire.
    Le bilan de la gestion ne va pas être très joyeux.