SUNU AFRIK RADIO

Mondiaux d’athlétisme: la Béninoise Ahouanwanou solide en heptathlon

Spread the love

media
La Béninoise Odile Ahouanwanou. REUTERS/Kai Pfaffenbach

La Béninoise Odile Ahouanwanou a été solide en heptathlon, ce 3 octobre 2019 à Doha, aux Championnats du monde d’athlétisme. Sur 1 500 mètres, la Marocaine Rababe Arafi s’est qualifiée en finale. Chez les hommes, en lancer du poids, le Congolais Franck Elemba a terminé loin du podium.

1 500 MÈTRES (F) DEMI-FINALES : Arafi encore au rendez-vous

Après une finale du 800 mètres durant laquelle elle avait fini 7e, voilà Rababe Arafi qualifiée pour celle du 1 500 mètres avec un chrono de 4 minutes, 14 secondes et 94 centièmes. La Marocaine, qui court toujours après une médaille aux JO ou aux Mondiaux, s’est qualifiée malgré une demi-finale très difficile avec les deux favorites pour le titre, la Néerlandaise Sifan Hassan (4:14.69) et la Kényane Faith Kipyegon (4:14.98). Dans l’autre demie, la compatriote d’Arafi, Malika Akkaoui, n’a pas tenu la distance, terminant dernière (4:16.83).

1 500 MÈTRES (H) SÉRIES : un duel Souleiman-Makhloufi

Le Djiboutien Ayanleh Souleiman (3 minutes, 36 secondes et 16 centièmes) et l’Algérien Taoufik Makhloufi (3:36.18) se sont livrés un premier duel et se retrouveront en demi-finales, aux côtés de sept autres Africains, dont le redoutable Kényan Timothy Cheruiyot (3:36.82) et l’expérimenté marocain Abdelaati Iguider (3:37.44). Un autre Marocain, Hicham Ouladha (3:39.86), en est resté là, à l’instar de huit autres Africains engagés en séries.

LANCER DU POIDS (H) QUALIFICATIONS : déception pour Elemba

Désillusion pour le Congolais Franck Elemba, 29e sur 34 des qualifications, avec un meilleur jet à 19 mètres 76, loin de son record (21m20 aux JO 2016). Il s’agit pourtant de la meilleure performance de la saison pour celui qui avait fini 4e aux derniers Jeux olympiques… Les Egyptiens Mostafa Amr Hassan et Mohamed Magdi Hamza sont également passés à la trappe, tout comme le Sud-Africain Orazio Cremona. En revanche, le Nigérian Chukwuebuka Enekwechi s’est qualifié avec une marque à 20 mètres 94. L’Américain de naissance représentera l’Afrique en finale.

HEPTATHLON : abandon de Marthe Koala

Odile Ahouanwanou a fini 8e d’une finale remportée par la Britannique Katarina Johnson-Thompson (6981 points) devant la Belge Nafissatou Thiam (6677). Avec 6210 points, la Béninoise a amélioré le record de son pays. Un résultat encourageant, à neuf mois des Jeux olympiques de Tokyo. La soirée a en revanche été beaucoup plus triste pour Marthe Koala. Alors que la Burkinabè pointait à la 10e place avant l’ultime épreuve (800 mètres), elle ne s’est pas présentée sur la ligne de départ, ruinant tout le bon parcours réalisé jusque-là.

Aucun(e) Africain(e) n’était engagé(e) en :
– Décathlon
– Qualification du triple saut féminin.
– Finale du 400 mètres femmes
– Finale du lancer du poids féminin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :