SUNU AFRIK RADIO

Espagne: 155 migrants franchissent la frontière dans l’enclave de Ceuta

Spread the love

mediaPlusieurs migrants sont restés accrochés à la clôture de barbelés en tentant de franchir la frontière.REUTERS/Stringer NO RESALES

Le 22 août 2018, 620 migrants parvenaient à escalader la frontière à Ceuta, une enclave espagnole dans le nord du Maroc. Ce vendredi 30 août, après un an sans incident, 155 migrants sont parvenus à escalader la même frontière. Provoquant de nombreux blessés parmi les migrants, ainsi que douze gardes civils espagnols.

Avec notre correspondant à Madrid, François Musseau

A Ceuta, petite enclave espagnole séparée du Maroc par huit kilomètres d’une haute clôture très difficile à escalader, tout le monde a été pris par surprise. On pensait que depuis un an, cette frontière était désormais presque impossible à franchir pour tous ceux qui tentent d’entrer illégalement en Espagne.

Triple barrière métallique

Or, sur quelque 200 migrants ayant tenté cette escalade, 155 ont réussi à passer l’obstacle, c’est-à-dire une triple barrière métallique haute de six mètres, et hérissée de bouts d’acier crochus très dangereux. Huit d’entre eux sont restés accrochés aux barbelés. Les gardes civils espagnols ont signalé « l’extrême violence » de ce qu’ils appellent « l’assaut » : les migrants étaient en effet équipés de bâtons, de pierres, de barres de fer.

En Espagne, l’opposition s’en est prise au gouvernement socialiste, accusé de mollesse et de laxisme. Un gouvernement socialiste qui se tourne de son côté vers les autorités marocaines, lesquelles affirment avoir stoppé l’accès vers la frontière de 400 migrants et soutiennent ne rien savoir de ces 155 personnes.

Renforts techniques et humains réclamés

Du côté des policiers espagnols, on réclame des renforts techniques et humains, et on se déclare impuissants lorsque des afflux massifs de ce genre se produisent le long de cette frontière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :