SUNU AFRIK RADIO

Espagne: le parti populiste Vox en assemblée pour consolider l’autorité d’Abascal

Spread the love
Santiago Abascal, le fondateur et leader du parti d'extrême-droite Vox lors d'un meeting à Madrid, le 8 novembre 2019.
Santiago Abascal, le fondateur et leader du parti d’extrême-droite Vox lors d’un meeting à Madrid, le 8 novembre 2019. REUTERS/Susana Vera

Ce samedi et ce dimanche, dans l’immense salle de Vistalegre à Madrid, Vox, la troisième force parlementaire espagnole, tient son assemblée générale ordinaire. Pas si ordinaire que cela, puisque son président Santiago Abascal va en profiter pour renforcer son pouvoir sur l’organisation qu’il a créée.

De notre correspondant à Madrid,

Une organisation pyramidale et centralisée, c’est ce que va devenir le mouvement populiste de droite dure Vox, un mouvement marginal il y a encore deux ans sur la scène nationale et qui désormais compte 52 députés à la chambre basse, c’est la troisième force du pays.

Récemment, des désaccords se sont manifestés de la part de l’antenne régionale en Andalousie. Santiago Abascal a réagi de façon autoritaire. Désormais, lui et le comité de direction pourront limoger tout responsable critique comme bon leur semble.

Au cours d’une assemblée qui se tiendra à huis clos, les dirigeants de Vox ont aussi interdit toute candidature pour l’exercice du pouvoir interne. La modification des statuts donne une autorité presque sans limites à Santiago Abascal et à ses lieutenants.

Santiago Abascal sera le chef pendant les quatre ans à venir. Un chef qui va disposer de davantage de pouvoir encore, donc, mais aussi d’argent, puisque le budget du parti a été multiplié par huit depuis 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :