Mertre de l’athlète kényane d’Agnes Tirop: son mari jugé le 09 novembre prochain

L’athlète kényane Agnes Tirop a été retrouvé morte avec de graves blessures à l’arme blanche, au cou et à l’abdomen. C’était il y a quelques jours, à son domicile. Son mari, Ibrahim Rotich, étant le principal suspect derrière le meurtre horrible, a comparu devant le procureur Charles Kutwa pour plaider coupable, 4 jours après son arrestation, à Changamwe, à Mombasa. Le tribunal a ordonné que l’accusé soit détenu au poste de police des chemins de fer à Eldoret, pour les besoins de l’enquête.

Le mari de la star de l’athlétisme kényan, Agnes Tirop, a été placé en détention provisoire pendant 20 jours pour permettre à la police de conclure les enquêtes sur son implication présumée dans le meurtre, indique le site Afrik. La famille du mari de l’athlète assassinée s’est rendue chez elle et demandé pardon après son meurtre. Le tribunal a ordonné que l’accusé soit détenu au poste de police des chemins de fer d’Eldoret. Il subira également une évaluation mentale, à l’hôpital psychiatrique d’Eldoret. L’affaire sera jugée le 9 novembre.