14 000 réfugiés Sénégalais en Guinée et en Gambie

Pour une paix durable en Casamance, l’implication de la Gambie et la Guinée s’avère indispensable.

C’est le point de vue de l’ancien ministre Robert Sagna, acteur de premier plan dans la quête de paix dans le Sud. Ce d’autant que, révèle-t-il, « quelque 14 000 réfugiés casamançais vivent dans ces deux pays voisins au nôtre. C’est pourquoi nous avons besoin de la bonne coopération avec la Guinée-Bissau et la Gambie, pour parvenir à une paix durable en Casamance ».

Robert Sagna, qui se confiait dans l’édition de La Tribune de ce samedi, a ajouté que le MFDC, contrairement à la rumeur, n’a pas de bases dans ces pays. « Je suis formel là-dessus, a-t-il déclaré. Cependant, leurs bases se situent de part et d’autre des frontières naturelles de ces pays limitrophes. »

Seneweb