Monday, July 22, 2024
AccueilOPINIONS42,4 °C : record absolu de chaleur battu à Paris

42,4 °C : record absolu de chaleur battu à Paris

L’Europe entière est touchée par la vague de chaleur. Jeudi, des records absolus ont été franchis en Belgique et en Allemagne.

Avec 42,4 °C enregistré dans l’après-midi, Paris bat son record absolu de chaleur.
Avec 42,4 °C enregistré dans l’après-midi, Paris bat son record absolu de chaleur. DOMINIQUE FAGET / AFP

Le record absolu de chaleur a été battu à Paris, jeudi 25 juillet, avec une température de 42,4 °C enregistré à 15 h 20 par Météo-France, qui prévoit que le mercure grimpera encore. En début d’après midi, la capitale française avait déjà battu son record absolu de chaleur, avec 41 °C.

Depuis le début des mesures, en 1873, Paris n’avait dépassé la barre des 40 °C qu’une seule fois, le 28 juillet 1947, avec 40,4 °C. Outre la capitale, d’autres villes pourraient battre leur record absolu de chaleur, notamment Lille, Rouen, Dijon ou Strasbourg.

Vingt départements allant du Nord à l’Ile-de-France sont en alerte rouge canicule jeudi – un nombre inédit – et 60 autres sont en vigilance orange. La chaleur n’épargnant que la pointe de la Bretagne et la Méditerranée.

Alors que le seuil des 40 °C n’était dépassé en France que de façon très exceptionnelle il n’y a que cinquante ans, « on attend généralement plus de 40 °C [jeudi], avec des températures qui pourront ponctuellement atteindre les 43 °C entre le nord de la Bourgogne et le sud de l’Ile-de-France », a précisé le prévisionniste de Météo-France Olivier Proust. Avec de telles températures, les personnes fragiles comme celles en bonne santé peuvent être physiquement impactées.

Lire aussi Canicule : comment protéger les plus vulnérables ?

Après une nuit étouffante qui a probablement été la plus chaude de l’histoire (température minimale moyenne de 21,4 °C qui ne pourra être confirmée qu’à la fin de la journée), la journée de jeudi pourrait être en moyenne plus chaude que les pires jours d’août 2003, même si on restera loin du record absolu qui date du précédent épisode de canicule de juin (46 °C dans l’Hérault).

L’Europe étouffe

L’épisode de canicule, aussi intense mais plus court qu’en 2003, devrait se terminer vendredi. Une « dégringolade » des températures est prévue par l’Ouest et, dès jeudi après-midi, des averses orageuses (et rafraîchissantes) sont attendues dans la région parisienne, les Hauts-de-France, la Normandie, le Centre-Val de Loire et la Bourgogne.

L’Europe entière est touchée par cette vague de chaleur. Jeudi, des records absolus ont été franchis en Belgique et en Allemagne.

Ainsi, un record de température de 40,2 °C a été mesuré mercredi à Liège, dépassé jeudi après-midi à la base militaire de Kleine-Brogel, dans le nord-est de la Belgique, a indiqué David Dehenauw, chef prévisionniste à l’Institut royal météorologique (IRM). L’Allemagne a aussi battu jeudi un nouveau record absolu de chaleur, avec 41,5 °C, mesuré à Lingen, dans l’ouest du pays. Le précédent record (40,5 °C) datait de la veille seulement ; il s’agit d’un record provisoire, car le mercure doit encore monter dans l’après-midi.

Ces vagues de chaleur sont appelées à se multiplier et à s’intensifier sous l’effet du réchauffement climatique provoqué par les activités humaines.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments