Saturday, February 4, 2023
AccueilACTUALITEAffaire du viol de Miss Sénégal : Le procureur va s’auto-saisir, Jamra...

Affaire du viol de Miss Sénégal : Le procureur va s’auto-saisir, Jamra et les féministes demandent le retrait de la licence du comité national

Jamra alerte le Procureur de la République en lui demandant d’ouvrir une information judiciaire sur les dessous sulfureux de ces compétitions, souvent infiltrées par des maquereaux qui, en complicité avec des proxénètes internationaux, promettent monts et merveilles à ces jeunes filles crédules, en quête de gloire. Et qui n’ont eu que le tort de chercher à échapper aux rigueurs de la crise économique, en exhibant leurs atouts féminins. Appel qu’aurait entendu le procureur qui compte s’auto-saisir.

Pour Mame Mactar Guèye et Cie, toute la lumière devrait être faite sur ces scandaleuses “organisations de Miss”, où des mafieux se servent souvent de ce paravent festif pour se livrer impunément à une exploitation éhontée de faibles jeunes filles, qu’ils invitent à partager les vies fastueuses de commanditaires anonymes ; les pervertissent insidieusement, en les entrainant “step by step” vers des cartels de prostitution de luxe.

Amina Badiane pour ne pas la citer, a eu l’outrecuidance lors d’une conférence de presse de dire que la « Miss 2020 » ne doit pas avoir de caractère puisqu’un viol implique deux personnes. Elle poursuit son argumentaire en indiquant que les accusations de Fatima Dionne ne sont pas fondées « car si on te viole, c’est que tu es consentante, elle est majeure ».
Des propos qui ont choqué et ahuri ceux qui suivaient cet épisode sombre de notre concours national de « Miss Beauté » et réclamaient une enquête pour faire la lumière sur cette affaire. Pour « Ladies Club Sénégal »  citées par Dakaractu, trop c’est trop. Il faudra purement et simplement retirer la licence du comité miss Sénégal et sa dissolution ! Elles motivent leur demande par le fait que selon elles, la présidente du comité Miss Sénégal, fait purement et simplement l’apologie du viol.  « Ces propos aussi controversés qu’ils soient n’engagent que celle qui les a tenus. Cependant, la circonstance aggravante est que ces propos ont été tenus par la présidente du comité Miss Sénégal, ambassadrice de la beauté mais également des valeurs qu’incarnent la Femme Sénégalaise à l’international et de surcroît responsable de la sécurité, de l’image et de l’intégrité de plusieurs jeunes filles à peine sorties de l’adolescence », s’étranglent ces féministes.
« Nous ne saurions tolérer qu’une femme avec ces idées, continue de représenter la beauté et l’élégance sénégalaise », concluent-elles.

 

Avec Sencafeactu

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments