Wednesday, February 1, 2023
AccueilA La UNEAffaire Pape Alé Niang : des organisations de la société civile demandent...

Affaire Pape Alé Niang : des organisations de la société civile demandent sa libération

Des orgnismes de défense des droits de l’homme disent être préoccupés par l’état de santé du journaliste Pape Alé Niang emprisonné depuis plus d’un mois. “Interné à l’hôpital Principal de Dakar depuis le samedi 24 décembre 2022, le journaliste Pape Alé Niang a repris la grève de la faim, après la révocation de la liberté provisoire qui lui avait été accordée par le juge d’instruction du deuxième cabinet du tribunal de grande instance de Dakar et son incarcération le mardi 20 décembre 2022”, rappellent ces organisations dans un communiqué cosigné par la Rencontre africaine pour la défense des Droits de l’homme (RADDHO), la Ligue sénégalaise des droits humains (LSDH) et Amnesty International/Sénégal.

“Nos organisations alertent l’opinion nationale et internationale sur les dangers qui pèsent sur la vie du journaliste Pape Alé Niang, du fait d’une grève de la faim prolongée ou des séquelles irréversibles qui pourraient en résulter. L’acharnement judiciaire contre le journaliste Pape Alé Niang doit cesser, toutes les charges retenues contre lui doivent être abandonnées”, font-ils savoir. Ils  demandent à l’État du Sénégal de respecter la liberté de la presse, la liberté d’expression et la liberté d’opinion “qui sont des libertés garanties par la Constitution et les traités régionaux et internationaux de droits humains signés et ratifiés par notre pays”.
Le journaliste Pape Alé Niang, en détention depuis plus d’un mois pour diffusion “informations de nature à nuire à la défense nationale”, est interné  à l’hôpital Principal de Dakar.

Sunuafrik radio

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments