Monday, May 20, 2024
AccueilACTUALITEAffaire Sokhna Aida Diallo: la gendarmerie minimise, les Thiantacones campent sur leur...

Affaire Sokhna Aida Diallo: la gendarmerie minimise, les Thiantacones campent sur leur position et prennent l’État à témoin

La veille de la célébration du maouloud, un groupe composé d’une quinzaine de personnes s’est introduit dans la demeure de Sokhna Aida Diallo, veuve du défunt guide des “Thiantacones” Cheikh Bethio Thioune, à Madinatoul Salam. Cette information a été rendue publique par le camp de la dame Sokhna Aida Diallo.

Si certains parlent de cambriolage, les proches de la dame brandissent la thèse d’une tentative d’assassinat.

Son avocat, Me Koureyssi Ba, est même monté au créneau pour revenir sur le modus operandi des individus qui se sont introduits chez la veuve de Cheikh Bethio Thioune afin de démontrer que ces derniers avaient l’intention de mettre fin aux jours de la dame.
“La résidence Cofel de Sokhna Aïda Diallo, sise à Madinatoul Salam (Mbour), a failli être le théâtre d’un drame sans précédent dans la nuit du dimanche 17 au lundi 18 octobre avec la descente un peu avant l’aube d’un véritable escadron de la mort venu visiblement pour attenter à la vie de la maîtresse des lieux. Composé d’une quinzaine de membres armés jusqu’aux dents, portant des armes de poing et des fusils à pompes, très calmes, disciplinés et apparemment bien entraînés, les éléments du commando ont escaladé le mur d’enceinte dans la pure tradition des ninjas”, a-t-il expliqué. Poursuivant, il a indiqué que ces derniers se sont attaqués aux jeunes vigiles en faction à l’intérieur de la maison avant de les neutraliser en quelques poignées de secondes. “Bien que solidement ligotés et bâillonnés, les courageux vigiles, disciples inconditionnels du Cheikh, ont tenu bon en refusant de céder aux sévices pour confirmer la présence sur les lieux de Sokhna Aida Saliou Diallo qui était visiblement la cible de l’opération. Fort heureusement le plan a foiré sur un détail bénéfique : un des jeunes avait pu s’éloigner momentanément du poste de garde pour s’approvisionner en café vers la piscine située de l’autre côté de la résidence où les dames, sous la houlette de la maîtresse des lieux, s’activaient en ces dernières heures d’avant-Gamou à la mise en place des convives du soir”, a-t-il ajouté.

Mais la gendarmerie a battu en brèche ces allégations des Thiantacones.
A en croire la cellule de communication, il s’est agit d’une tentative de cambriolage et que la personne arrêtée à été, finalement, relâchée puisqu’elle ne jouirait pas de ses facultés mentales.

Malgré ces explications de la gendarmerie, les proches de Sokhna Aida Diallo ne semblent pas convaincus. D’ailleurs, une conférence de presse a été organisée pour mettre en garde ceux qui veulent attenter à la vie de la femme.

Très remontée contre ces “ennemis” de Sokhna Aida, sa coépouse Sokhna Bator Pene, n’y est pas allée par le dos de la cuillère pour dire ses quatre vérités à qui veut l’entendre : “Sokhna Aida est notre guide spirituel, elle est la mère de la communauté Thiantacone, ses bienfaits sont incommensurables. Aucune intimidation n’entraverait, notre ferveur, notre dévouement envers notre guide spirituel Sokhna Aida.Trop c’est trop”, a-t-elle fait savoir. Prenant le contre pied de la gendarmerie, il dira convaincue: “effectivement, des nervis ont pris d’assaut sa demeure mais avec la maîtrise qu’on lui connaît et son intelligence elle a pu maîtriser la situation. Nous sommes des citoyens sénégalais, nous avons des droits et devoirs mais nous interpellons l’Etat . Dans un pays de droit, une personne comme Sokhna Aida doit être protégée. Elle nous éduque, elle nous interdit de rechigner, elle nous demande de ne pas répondre à la provocation elle nous exhorte même à ne pas répondre mais cela ne veut pas dire que nous ne connaissons pas nos droits ou nous ne pouvons pas nous défendre. Nous sommes en train d’être contactés par des organismes de défense des droits de la femme ils sont soucieux de la protection des droits de la femme. Ce legs que Serigne bethio lui a laissé elle ne demande qu’à en faire du bien”.

Les Thiantacones ont indiqué que depuis des années leur guide spirituelle fait l’objet d’intimidations et de menaces de mort. Ainsi, ils interpellent le président de la République et le ministre de l’intérieur avant que l’irréparable ne se produise et que justice soit faite par rapport à cette affaire. En attendant toute les dispositions sécuritaires ont été prises par ces derniers. D’ailleurs, une plainte contre X a été déposée devant le procureur de Mbour afin d’élucider cette affaire que les proches de Sokhna Aida Diallo prennent très au sérieux.

 

Sunuafrik Radio

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments