Thursday, February 9, 2023
AccueilA La UNEAgriculture : le FIDA  accorde un prêt d’un montant de 17,32 millions...

Agriculture : le FIDA  accorde un prêt d’un montant de 17,32 millions d’Euros pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Gouvernement de la République du Sénégal ont procédé aujourd’hui à la signature d’un accord de financement visant à améliorer la productivité et l’accès au marché des chaînes de valeur des produits de base prioritaires et de l’élevage, dans le bassin arachidier et les zones agropastorales du Sénégal.

Il s’agit d’un prêt d’un montant de 17,32 millions d’Euros en faveur du Programme de compétitivité de l’agriculture et de l’élevage axé sur les résultats (PCAE-PforR), cofinancé par la République du Sénégal et la Banque Mondiale. Le PCAE a été conçu comme un outil pour réduire la pauvreté rurale et améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des petits exploitants agricoles, des femmes et des jeunes dans les régions les plus pauvres du Sénégal. L’approche basée sur les résultats est nouvelle dans le secteur de l’agriculture et a fait ses preuves dans d’autres secteurs, elle nécessite de bons systèmes de suivi de terrain mesurant les indicateurs atteints auprès des producteurs.

Les bénéficiaires du programme sont des petits exploitants, des coopératives, des commerçants, des transporteurs, des exportateurs impliqués dans les chaînes de valeur prioritaires des cultures et de l’élevage (diversification des revenus agricoles basée sur l‘expérience du FIDA via les projets PAFA et PAFA-E et les organisations interprofessionnelles). Ce programme démarré en 2021, intervient sur tout le territoire national, principalement dans le bassin arachidier élargi et les zones agro-pastorales, qui ont la plus forte incidence de pauvreté et de malnutrition dans le pays et qui sont également les plus vulnérables à l’impact de la variabilité et des changements climatiques et de la dégradation des sols. Ainsi 53 000 tonnes de semences certifiées seront produites pour la diversification des cultures. La vaccination des ruminants passera de 30 à 80% dans les zones concernées et 475 000 agri-éleveurs seront couverts par les assurances agricoles.

sunuafrikradio

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments