Wednesday, February 21, 2024
AccueilACTUALITEAlerte aux autorités américaines et sénégalaises : Ousmane TOUNKARA est un activiste...

Alerte aux autorités américaines et sénégalaises : Ousmane TOUNKARA est un activiste engagé et une voix du peuple

En voulant tirer les marrons du feu face à des adversaires politiques ou activistes, le gouvernement sénégalais est en train de jouer avec le feu, voire danser sur un volcan. D’après les dernières statistiques, au moins treize sénégalais entre 12 et 35 ans ont perdu la vie parce qu’ils ont reçu des balles réelles alors qu’ils n’étaient pas armés. Contre toute attente, le ministre de l’intérieur les a tous accusés de “terroristes” et va jusqu’à incriminer certains membres de la diaspora.

Nous voulons tirer la sonnette d’alarme sur un fait inédit et gravissime. Le peuple sénégalais, notamment les membres de la diaspora doivent exiger à l’état du Sénégal de mettre un terme à l’usage de motifs fallacieux tels que le terrorisme pour atteindre un quelconque activiste. A force de perpétuer une telle pratique, la crédibilité de notre diplomatie peut être remise en question dans un contexte mondial délétère et instable.

Tout comme le ministre a accusé des sénégalais non armés qui observaient un droit constitutionnel de terroristes, l’état du Sénégal a également brandit les mêmes accusations contre un compatriote qui n’avait que ses mots pour exprimer la manière injuste dont ses jeunes concitoyens ont été abattus. Ces accusations du ministre de l’intérieur à l’endroit des manifestants sont sévèrement critiquées par son frère de parti, l’ex premier ministre Monsieur Abdallah Boun Dionne dans un entretien accordé à la radio Futurs Médias (Rfm) le 9 Mars 2021. L’ex premier ministre soutient que « l’enfant que j’ai vu à la place de l’obélisque n’est pas un terroriste ».

Les péripéties du célèbre activiste Assane Diouf faussement accusé de terroriste, déporté puis torturé dans une prison sénégalaise, nous amènent à rejeter les accusations similaires non fondées contre un autre activiste Ousmane Tounkara. Avec une telle pratique machiavélique, on ouvre la boîte de pandore aux conséquences désastreuses au plan sécuritaire et économique pour le Sénégal. La charge non-fondée des sommités et autorités compétentes de l’état sénégalais ainsi que les accusations répétées de terrorisme peuvent servir de motifs valables aux États-Unis pour corser les mesures d’entrée des citoyens sénégalais aux Etats-Unis et des mesures de contrôles envers sa diaspora présente sur le sol américain. On ne peut pas continuer à instrumentaliser la menace terroriste pour museler les activistes sénégalais qui représentent des millions de voix. Nous assistons à une forme rampante de terrorisme d’état si les citoyens qu’il est censé protéger ne se sentent plus à l’abris de telles accusations.

Nous invitons la classe politique sénégalaise à éviter toute forme d’instrumentalisation du terrorisme pour taire, déporter et torturer des activistes. Ousmane Tounkara n’est pas un terroriste mais un activiste. Il n’a jamais commis d’actes terroristes. C’est un membre de la société américaine et sénégalaise. Il contribue modestement à l’économie américaine en sa qualité de chef d’entreprise et de créateur d’emplois. Nous interpellons également tous les sénégalaises et sénégalais de bonne foi, nos députés de la diaspora en particulier, à user de tous les voies et moyens légaux que leur confère la loi et de leur statut de dignes représentants du peuple, pour combattre de telles pratiques qui sapent la dignité humaine. Nous interpellons également les autorités américaines à éviter de tomber dans le piège de la délation au nom d’une vaine menace terroriste.

Abdoul Magib Diop
Enseignant en Caroline du Nord

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments