Après son face à face avec le procureur, Déesse Major libre

Poursuivie pour « atteintes aux bonnes mœurs », après son face à face avec le procureur, la rappeuse Déesse Major est libre. En effet, son dossier est classé sans suite. «Y a infraction ou pas, le procureur a trouvé que l’affaire ne nécessite pas des poursuites judiciaires», a dit Me Bamba Cissé, l’avocat de la rappeuse.

Ramatoulaye Diallo, plus connue sous le sobriquet Déesse Major qui risquait selon l’article 318 du Code pénal risque 3 mois à 2 ans de prison ferme, recouvre la liberté.

Pour rappel, la rappeuse Déesse Major a été arrêtée par la police de la sûreté urbaine pour attentat à la pudeur et atteinte aux bonnes mœurs suite à une plainte déposée par le Comité pour la Défense des Valeurs Morales au Sénégal (CDVM).

Cette structure avait déposé une plainte contre la rappeuse qui s’était affichée dans une tenue vestimentaire qualifiée d’extravagante et pouvant selon elle, porter atteinte aux bonnes mœurs. La vidéo a été postée sur Snapchat.

Le Procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Dakar, Serigne Bassirou Guèye, aurait envoyé un soit-transmis à la Sûreté urbaine après avoir reçu la plainte des «défenseurs des mœurs». A l’issue des auditions, Déesse Major est placée en garde-à-vue et déférée au parquet
Tapa TOUNKARA

Igfm