Cameroun : Samuel Eto’o en discussion avec trois équipementiers

epa07837774 Former soccer player Samuel Eto'o attends the presentation of the sports application LiveScore in Madrid, Spain, 12 September 2019. The newly released LiveScore application is the new sponsor of the Spanish first division LaLiga. EPA/RODRIGO JIMENEZ

La Fécafoot a fait savoir, sans donner plus de détails, que trois équipementiers avaient été retenus après l’appel à candidatures lancé après la rupture du précédent contrat. L’instance a affirmé que le secret serait levé prochainement. Mais quelles marques se sont donc positionnées pour représenter les footballeurs camerounais dans cette compétition pour laquelle Samuel Eto’o ne manque pas d’ambition ?

Selon jeuneafrique, l’ancien attaquent du FC Barcelone, qui est en première ligne sur ce dossier, aurait retenu Nike, Adidas et Puma, soit les trois plus prestigieuses marques du secteur. Puma serait même le mieux placé. L’équipementier allemand a en effet équipé les sélections camerounaises de 1997 à 2019, date à laquelle Seidou Mbombo Njoya, l’ex-président de la Fécafoot, avait annoncé la fin d’un long partenariat, faute d’avoir pu trouver un accord de prolongement du contrat.

Cette séparation pourrait donc ne pas être définitive. Samuel Eto’o, qui fût l’ambassadeur de la marque pendant de longues années lorsqu’il jouait au Real Majorque, au FC Barcelone ou à l’Inter Milan, y a conservé de solides relations avec des cadres de l’entreprise. L’équipementier allemand est déjà sous contrat avec de nombreuses fédérations, dont plusieurs – Ghana, Maroc, Sénégal, Uruguay, Serbie, Suisse – seront présentes au Qatar.

avec jeuneafrique