Wednesday, June 19, 2024
AccueilACTUALITECAN : Eto'o met un gros coup de pression, le patron de...

CAN : Eto’o met un gros coup de pression, le patron de la CAF prévient les clubs européens

Quelques heures après le coup de gueule de Samuel Eto’o, Patrice Motsepe a pris la parole. Le président de la CAF a assuré que la prochaine CAN se disputera bien au Cameroun aux dates convenues, envoyant au passage un message clair aux clubs européens.

Et si l’élection de Samuel Eto’o à la présidence de la fédération camerounaise de football était la meilleure chose arrivée au football africain depuis fort longtemps ? Considéré par beaucoup comme le plus grand joueur de l’histoire du continent, l’ancienne gloire du FC Barcelone n’hésite jamais à dire ce qu’il pense. Sa dernière sortie pour défendre les intérêts de son pays, qui organise la prochaine CAN (9 janvier-6 février), menacée par certains clubs européens, va d’ailleurs dans ce sens. Eto’o tape du poing sur la table «Je ne vois pas pourquoi elle n’aura pas lieu. (…) La Fédération en tout cas que je représente défendra avec la dernière énergie la tenue de cette Coupe d’Afrique. Une excuse pour la reporter ? Laquelle ? Si l’Euro s’est joué alors que nous étions en pleine pandémie, avec des stades pleins… Il n’y a pas eu d’incidents et nous avons joué dans plusieurs villes en Europe» , a d’abord lâché l’homme de 40 ans dans un entretien accordé à Canal+ Afrique.

«Pourquoi la CAN ne se jouerait pas au Cameroun ? Donnez-moi une seule raison valable. Ou alors on est en train de nous dire que, comme on nous a toujours traités, nous sommes des moins que rien alors nous devons subir. Qu’on nous dise clairement les choses» , a poursuivi le nouvel homme fort de la fédération camerounaise, qui a terminé son discours en pointant du doigt «les complices» africains de ce qu’il estime être une mascarade. Motsepe sort enfin du bois Quelques heures après ce discours fort, Patrice Motsepe, présent à Yaoundé, a été contraint de sortir du bois. Le président de la CAF n’a eu d’autre choix que de marcher sur les traces d’Eto’o. «Nous voulons que nos joueurs africains évoluent en Europe, qu’ils y réussissent et qu’ils jouent dans le monde entier. Mais nous voulons aussi construire le football africain pour qu’il devienne un pôle d’excellence mondial. Nous allons donc nous engager avec tous les clubs» , a expliqué le dirigeant sud-africain. «De plus, nous sommes guidés par les règles de la FIFA. C’est très important car on ne peut pas toujours permettre le fait que l’Afrique passe en dernière et soit à la remorque» , a rajouté le patron de la CAF, en référence à l’incapacité des clubs européens à retenir leurs joueurs pour les compétitions inscrites aux dates de la FIFA. Une sortie qui devrait définitivement calmer les ardeurs de certains dirigeants du Vieux Continent.

Maxifoot

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments