Sunday, May 26, 2024
AccueilA La UNEContribution- Le Sénégal tient sa première Générale : encore un pas de...

Contribution- Le Sénégal tient sa première Générale : encore un pas de géant des femmes au sein des forces armées

C’est fait ! Le Sénégal tient sa première femme Générale dans l’armée en la personne du médecin-colonel Fatou Fall. Une décision du chef suprême des armées le Président de la République , qui réjouit au plus haut point l’Association des Pionnières de la Police Sénégalaise. En effet, L’APPS qui regroupe les premières femmes policières engagées depuis 1981 , aujourd’hui toutes retraitées, a fini de faire du rayonnement des femmes dans les rangs des forces de défense et de sécurité l’un de ses objectifs majeurs.

Comme l’a si bien dit le ministre des Forces Armées M. Sidiki Kaba en marge de la cérémonie d’installation du Chef d’Etat-major général des armées, le Général de Corps d’Armée Mbaye Cissé, élever au grade de Générale de Brigade le médecin colonel Professeur Fatou Fall est “une décision historique”. Cette décision sonne comme une consécration pour toutes les femmes qui ont choisi de porter la tenue de FDS pour servir leur pays.

Le Sénégal, à travers cette nomination, vient de lancer la féminisation des hautes fonctions dans notre Armée. Si celà est un acquis dans les armées des pays africains anglophones tels que l’Afrique du Sud, le Ghana, le Kenya, le Nigeria, la Sierra Leone et l’Ouganda pour ne citer que celles-là, une évolution timide s’observe cependant en Afrique francophone notamment en Côte d’Ivoire, Cameroun, Congo, Mali et dernièrement en Guinée où la première femme Générale a été nommée en 2020.

À l’image de la Première femme Inspectrice générale de Police (Équivalent au grade de général) Anna Sémou Faye qui fut Directrice générale de la Police nationale (une première aussi), la Professeure agrégée, engagée depuis 1985 et en service à l’hôpital principal de Dakar, est l’une de ses valeureuses femmes qui ne cessent de se donner corps et âme pour apporter leur pierre à la construction nationale entamée au lendemain de l’accession de notre pays à l’indépendance. Une nomination donc bien méritée qui vient aussi sanctionner un brillant cursus marqué notamment par un Certificat d’études spéciales en hépatologie et gastro-entérologie obtenu à l’Université d’Abidjan (Côte d’Ivoire) en 2002 , et le titre de Professeur en Hépatologie et Gastro-entérologie décerné par l’école du Val-de-Grâce à Paris en 2012.

Coordonnatrice des soins médicaux de l’Hôpital principal de Dakar, La Générale de Brigade Fatou Fall est aussi membre de la Société sénégalaise de gastroentérologie et d’hépatologie (SOSEGH), membre de la Société africaine d’hépatologie et de gastroentérologie et de la Société française de gastroentérologie.

Un exceptionnel parcours qui doit inspirer l’actuelle et les futures générations, particulièrement de femmes, pour booster davantage le leadership féminin au sein des forces armées.
L’association des pionnières de la Police sénégalaise réitère ses félicitations à l’endroit de la Première Générale du Sénégal, qui vient en plus d’être nommée Directeur général de l’hôpital principal de Dakar.

Par l’association des Pionniers de la Police sénégalaise (APPS)
Dakar le 25 Avril 2023

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments