Thursday, May 30, 2024
AccueilA La UNE(Contribution) : Quand le manque d’élégeance politique de certains députés de Yewwi...

(Contribution) : Quand le manque d’élégeance politique de certains députés de Yewwi conduit à sa perte

L’ouverture de la session unique de l’Assemblée nationale en 2023 a été marquée par l’exclusion des députés de Taxawu Sénégal du bureau de l’Assemblée nationale par certains membres de la coalition Yewwi Askan Wi.

Lors de l’ouverture de la session unique de 2022, l’Assemblée nationale avait la configuration suivante : 3 groupes parlementaires, avec BBY comptant 83 députés, Yewwi 53 députés, Wallu 27 députés, et 2 députés non-inscrits. Conformément à l’article 14 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, chaque groupe parlementaire obtient un nombre de postes au bureau proportionnel à son quotient électoral, calculé sur la base du nombre de députés inscrits dans le groupe.

Ainsi, le groupe Yewwi a obtenu 3 des 8 vice-présidents, 2 des 6 secrétaires élus, et 1 des 2 questeurs de l’Assemblée nationale. En somme, le groupe BBY avait 4 vice-présidents, 3 secrétaires élus, et 1 questeur, tandis que le groupe Yewwi Askan Wi avait 3 vice-présidents, 2 secrétaires élus, et 1 questeur. Le groupe Wallu avait 1 vice-président et 1 secrétaire élu. Le groupe parlementaire Yewwi a partagé les 3 postes de vice-présidents entre Taxawu, PASTEF, et PUR, tandis que les deux postes de secrétaires élus sont revenus à Taxawu et au PUR.

Lors de la session ordinaire unique de 2023, une partie des députés Yewwi s’est réunie deux jours avant l’ouverture de la session sans convoquer les députés de Taxawu. Le président du groupe, dans une démarche antidémocratique et inélégante, a déposé au bureau de l’Assemblée nationale la liste des 53 députés du groupe parlementaire de Yewwi et une proposition de composition du bureau qui excluait Taxawu Sénégal de tous les postes du bureau de l’Assemblée nationale.

Cette démarche non concertée et sectaire de Birame Souleye DIOP a eu pour conséquence la perte, pour Yewwi, d’un vice-président, d’un secrétaire élu, et du poste de questeur de l’Assemblée nationale. La nouvelle répartition des postes au sein de l’Assemblée nationale est la suivante : BBY se retrouve avec 5 vice-présidents, 4 secrétaires élus, et 2 questeurs. Quant à la coalition Yewwi Askan Wi, elle compte désormais 2 vice-présidents et 1 secrétaire élu. Toutefois, cette absence de générosité politique se traduit par des pertes pour tous les principaux partis au sein de Yewwi. Le PASTEF conserve son vice-président et obtient un poste de secrétaire élu, mais perd le poste stratégique de questeur. De son côté, le PUR perd un poste de secrétaire élu, tandis que Taxawu perd l’intégralité de ses postes au sein du bureau de l’Assemblée nationale.

Le groupe Wallu conserve l’intégralité de ses postes grâce à la générosité politique de ses leaders, avec 1 vice-président et 1 secrétaire élu. Mamadou Lamine DIALLO et Cheikh Bara Doli, même candidats, gardent leurs postes au sein de leur groupe parlementaire. Enfin, les députés de Taxawu ont choisi de rester des députés non-inscrits, conformément à l’article 20 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale. En dépit des manœuvres visant à donner l’impression que Taxawu était en négociation avec Benno, relayées par des médias proches du PASTEF, les députés de Taxawu ont fait le choix honorable de demeurer non-inscrits jusqu’à la clôture de la 14e législature.

Ngouda SALL
Coordonnateur départemental de TAXAWU
Keur Massar

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN2024

spot_img

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments