Sunday, November 27, 2022
AccueilA La UNECoup d’État au Burkina : La CEDEAO demande le maintien du délai...

Coup d’État au Burkina : La CEDEAO demande le maintien du délai de juillet 2024 pour le retour à l’ordre constitutionnel

La Communauté Économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a réagi suite au coup d’État survenu ce vendredi 30 septembre au Burkina Faso. Ainsi, dans un communiqué rendu public, elle condamne avec fermeté ce putsch et exige me retour à l’ordre constitutionnel : “La CEDEAO réaffirme son opposition sans réserve à toute prise ou maintien du pouvoir par des moyens non constitutionnels et exige le respect scrupuleux du chronogramme déjà retenu avec les Autorités de la Transition pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel au plus tard le 1e juillet 2024”, indique le communiqué.

Sunuafrik radio

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments