Sunday, November 27, 2022
AccueilA La UNECoupe du monde : des milliers de travailleurs migrants ont défilé à...

Coupe du monde : des milliers de travailleurs migrants ont défilé à Doha

Des milliers de travailleurs migrants ont défilé vendredi à Doha, portant les couleurs des équipes de l’Argentine, du Brésil ou du Royaume-Uni, pour célébrer le Mondial à neuf jours de la Coupe du monde de foot, explique un correspondant de l’AFP sur place.

Il s’agit d’un rare évènement dans ce petit émirat du Golfe, où les rassemblements ne sont généralement pas tolérés surtout en plein coeur de la capitale. «La police a été informée d’avance», a affirmé à l’AFP l’un des organisateurs de cette marche qui a requis l’anonymat.

Des membres des forces de l’ordre ont d’ailleurs encadré le défilé des supporters, portant des maillots bleu et blanc de l’Argentine ou jaune du Brésil. Le défilé est passé devant le palais royal, où il est habituellement interdit de prendre des photos.

Nombreux mouvements migratoires au Qatar

Les migrants représentent plus de 80% des 2,8 millions d’habitants du Qatar. Ils sont majoritairement originaires d’Inde, du Pakistan, du Bangladesh, du Népal mais aussi des Philippines et de pays africains comme le Kenya et l’Ouganda.

Ce riche Etat gazier est régulièrement critiqué par les ONG pour le traitement de centaines de milliers de travailleurs migrants sur les grands chantiers du Mondial (20 novembre-18 décembre), dont l’organisation a mis en lumière les manquements à leurs droits et conduit à des réformes à partir de 2018.

«Les ouvriers étrangers au Qatar adorent le football et ils ont acheté un grand nombre de billets» pour la Coupe du monde, a encore dit l’organisateur. «C’est un jour de joie pour nous», se réjouit Rajesh, un des supporters sur place. «Il n’est pas question de politique, nous allons uniquement chanter pour le football, surtout pour Lionel Messi.»

«C’est ça notre liberté d’expression», dit Aju, un autre supporter de l’équipe argentine. «Les conditions de travail sont bien sûr difficiles (…) mais le Mondial est un événement unique.»

Fin août, les autorités qataries avaient expulsé des dizaines d’ouvriers étrangers ayant bloqué la circulation devant l’entreprise pour laquelle ils travaillent pour réclamer leurs salaires impayés. Ils ont été accusés d’avoir «enfreint les lois sur la sécurité publique».

Avec Figaro

 

 

 

 

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments