Eric Adams donne aux travailleurs non vaccinés de New York une chance de récupérer leurs emplois

Le maire Eric Adams donne aux employés de la ville qui ont été licenciés pour avoir refusé de se faire vacciner contre le COVID-19 une autre chance de retrouver leur emploi – à condition qu’ils choisissent de se faire piquer rapidement, a appris The Post.

 

Des mémos internes remis vendredi à d’anciens employés non vaccinés ont dit aux bénéficiaires qu’ils avaient “la possibilité de retourner au travail s’ils étaient complètement vaccinés”. Les ex-travailleurs ont jusqu’au 30 juin pour recevoir la première dose et prendre des dispositions pour une deuxième dose d’ici le 15 août.

 

“Une fois que vous aurez fourni une preuve de vaccination complète (les deux doses), vous serez réintégré dans votre titre de fonctionnaire à votre dernier salaire dans les deux semaines suivant la présentation de la preuve de vaccination complète, sans modification des prestations ni interruption de service”, a déclaré Marisa Caggiano, commissaire adjointe aux ressources humaines du NYPD, dans une lettre aux travailleurs intérimaires licenciés.

Des lettres similaires ont également été envoyées à tous les anciens employés d’autres départements qui ont été licenciés pour avoir enfreint les règles de vaccination, à l’exception de ceux qui travaillaient pour le ministère de l’Éducation. Ils recevront des lettres plus tard cet été, ont indiqué des sources.

Avec New parrot