Guédiawaye – Intoxication au foie et à la mayonnaise: Une trentaine de personnes admises dans plusieurs structures sanitaires

Une trentaine de personnes ont été ventilées dans différents postes de santé de Guédiawaye. Toutes ont été victimes d’intoxication alimentaire, après avoir mangé du foie et de la mayonnaise. Parmi les victimes, figurent le caissier du poste de santé de Hamo-Téfess et la vendeuse de sandwichs par qui tout est arrivé.

Selon les premières informations obtenues de sources médicales proches du district sanitaire de Guédiawaye, c’est au premier jour du Ramadan, à savoir le mardi 07 juin 2016, que des individus sont allés s’approvisionner en sandwichs à la rupture du jeûne. Des sandwichs composés, pour l’essentiel, de viande, de foie, de salades, de pommes de terre, agrémentés de mayonnaise.

Hélas ! C’est à croire que le foie et la mayonnaise n’étaient pas de bonne qualité. En effet, si d’aucuns ont été pris de douleurs abdominales dès qu’ils ont fini de déguster leur sandwich, d’autres seront littéralement terrassés le lendemain, suant à grosses gouttes et prenant chaque fois la direction des W.C, suite à des diarrhées persistantes. Le nombre de malades présentant les mêmes symptômes augmentant de plus en plus, dans la foulée, la vendeuse des sandwichs a été vite indexée. Hélas, elle non plus n’a pas été épargnée. Selon les mêmes sources, il n’est pas exclu que la dame aie mal conservé le reste des sandwichs et continué à les écouler le lendemain mercredi.

«C’est au premier jour, à la rupture que j’ai acheté ce sandwich. À l’heure qui a suivi, en plus de fortes sueurs, j’ai eu des maux de ventre suivis de vomissements», explique M. Diouf, caissier du poste de santé de Hamo-Téfess. Un poste de santé pris d’assaut par une kyrielle de malades, présentant les mêmes symptômes liés à cette intoxication. La vendeuse, par qui tout est parti, a pour sa part été placée sous surveillance médicale au centre de santé «Roi Baudouin» de Guédiawaye.

LOBS