Kenya: des brutalités policières dénoncées

La police kényane a ordonné mardi l’ouverture d’une enquête interne après que des policiers ont été filmés en train de battre un manifestant allongé sur le sol.

Plusieurs centaines de manifestants avaient convergé vers la Commission électorale (IEBC) dont ils demandent la dissolution à l’approche de la présidentielle de 2017.

La police anti-émeutes avait dispersé lundi un rassemblement de l’opposition à l’aide de gaz lacrymogènes.
“Une enquête interne est en cours afin de déterminer si des officiers de police ont violé la loi en réprimant les émeutes”, a déclaré à la presse Joseph Boinnet, le chef de la police kényane.

L’ONG Amnesty International a dénoncé, une “violation flagrante des droits humains” et un “usage arbitraire et abusif de la force”.

bbc