Sunday, November 27, 2022
AccueilACCUEILLa Rolex de la Grande Évasion aux enchères à New York

La Rolex de la Grande Évasion aux enchères à New York

Certaines montres portent en elles des fragments d’histoire. C’est le cas de la Rolex 3525 ayant servi à planifier la plus célèbre des évasions de prisonniers de guerre, en 1944.

Une montre joua un rôle crucial dans la préparation de la grande évasion en 1944 : une Rolex Oyster Chronographe réf. 3525, un exemple de précision, et de résistance. « L’opportunité de posséder une montre avec une provenance aussi extraordinaire que cette 3525 est pratiquement unique », estime Adam Victor, consultant senior Montres chez Christie’s. C’est en effet avec elle que le Lieutenant de la Royal Air Force Gerald Imeson, prisonnier de guerre au sein du Stalag Luft III, à Sagan, en Allemagne, planifia et chronométra ce qui allait devenir « La Grande Évasion », le 24 mars 1944.

Cette Rolex Oyster Chronographe 3525 en acier de La Grande Évasion (Lot 120) sera adjugée chez Christie’s New York le 8 juin prochain, dans le cadre des « Important Watches of Exceptional Provenance ». Proposée avec des documents personnels du Lieutenant Emerson, elle est estimée 190000 à 375000 euros. Lors de son premier passage aux enchères en novembre 2013, elle avait été estimée 17000 à 30000 euros et adjugée 58000 euros par Bourne End Auction Rooms. Une autre montre de La Grande Évasion, celle du Lieutenant Jack Williams, le 67e évadé, repris et exécuté, avait été estimée 35000 à 58000 euros et adjugée 195000 euros par la même maison de vente britannique en 2015. Il l’avait remise à un autre officier prisonnier, Donald Wilson, avant de s’évader.

Avec Lefigaro

 

 

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments