l’Afrique du Sud demande l’extradition des frères Gupta

L’Afrique du Sud a formellement demandé lundi l’extradition depuis les Emirats arabes unis (EAU) de deux frères de la famille Gupta, accusée d’avoir orchestré une corruption à échelle industrielle dans le pays.

Les hommes d’affaires Atul et Rajesh Gupta, arrêtés en juin à Dubaï, étaient recherchés pour fraude et blanchiment. Le mandat d’arrêt mentionne notamment un contrat public douteux de l’équivalent de 1,5 million d’euros, lié à une étude de faisabilité agricole. Du menu fretin face à l’ampleur des accusations portées contre la famille.

Voa Afrique rappelle qu’ils sont accusés d’avoir pillé le pays africain le plus industrialisé, avec la complicité de l’ex-président Jacob Zuma. Au point que les Sud-Africains ont inventé une formule idoine: ils ne parlent pas de corruption mais de “capture” de l’Etat.