Le Président de l’Ums: «L’exécutif peut grâcier Karim Wade»

Le Président de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums), Maguette Diop est sorti de son mutisme sur l’éventualité de la libération de Karim Wade. Sur les ondes de la Rfm, il a laissé entendre que «cette affaire ne relève plus du domaine de la justice.

Elle appartient désormais à l’exécutif. Je respecte la décision du chef de l’Etat, arguant que la libération de Karim Wade peut intervenir en fin d’année. La constitution prévoit la grâce présidentielle incarnée par le chef de l’Etat qui peut en faire ce qu’il veut. Il peut gracier Karim Wade, sauf que si ce dernier décide de purger toute sa peine», a déclaré le Président de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums).

Selon toujours Maguette Diop : «nous respectons la séparation des pouvoirs. C’est pour cela que nous n’accepterons pas qu’un autre pouvoir s’immisce dans notre domaine. C’est ainsi que nous n’allons pas nous immiscer dans des affaires qui ne révèlent pas de notre domaine».

Igfm