Le Real rejoint l’Atlético et Madrid met une nouvelle fois l’Europe à ses pieds

En battant Manchester City sur la plus petite des marges (1-0), le Real Madrid s’est qualifié pour la 14e finale de C1 de son histoire. Le seul but du match est l’œuvre du malheureux Fernando (20e), qui a dévié une tentative de Gareth Bale dans son propre but. Le 28 mai prochain, le Real retrouvera l’Atlético Madrid pour un remake de la finale de 2014, remportée par la Maison Blanche.

On aura donc droit à un remake de 2014. Au terme d’une demi-finale retour décevante au niveau du jeu, le Real s’est imposé par la plus petite des marges face à Manchester City (1-0) pour rallier Milan et la 14e finale de Ligue des champions de son histoire. Le seul but du match est l’œuvre de Fernando contre son camp, à la suite d’un centre-tir de Gareth Bale qu’il a dévié dans le but de Joe Hart (20e). Sans être transcendant mais en maîtrisant son sujet, le Real accède donc à sa 14e finale de C1 et retrouvera l’Atlético, tombeur du Bayern mardi. L’Europe parle espagnol. Plus que jamais.

Comme mardi dernier, cette demi-finale s’est encore avérée décevante au niveau du jeu. Face à un City très limité mais bien regroupé, le Real s’est simplement contenté de faire le job, sans forcer son talent. Alors que Cristiano Ronaldo était évidemment très attendu après son forfait du match aller, c’est finalement de Gareth Bale qu’est venue la lumière. Son centre-tir, dévié par Fernando, a trompé Joe Hart en envoyant le ballon sur le poteau puis en lucarne (1-0, 20e). Un but inattendu qui a suffi au bonheur des Madrilènes.

eurosport