Le Togo accepte d’aider le Mali à régler son différend avec Abidjan

Le Togo accepte d’aider le Mali à régler son différend avec Abidjan autour des 49 militaires ivoiriens détenus à Bamako. Ces soldats, arrêtés le 10 juillet à l’aéroport de la capitale malienne, sont accusés par les autorités de la transition d’être des « mercenaires ». La Côte d’Ivoire demande leur libération « sans délai » et affirme que leur présence dans le cadre d’opérations de soutien à la Minusma était « bien connue des autorités maliennes ».

Avec RFI