L’Eire s’offre l’Italie et affrontera la France en 8e

L’Eire a battu l’Italie (1-0) ce mercredi soir et défiera l’équipe de France en huitièmes de finale de l’Euro.

Avec une équipe très remaniée – huit changements par rapport au succès contre la Suède (1-0) – il était logique que l’Italie éprouve de grandes difficultés à trouver des automatismes. Surtout sur l’exécrable pelouse du stade Pierre-Mauroy, qui sera de nouveau changée en fin de semaine. Les Irlandais s’y sont donc mieux adaptés en première période, et se sont montrés menaçants par Hendrick, d’une belle frappe (10e), puis par Murphy, dont la tête a été claquée sous sa barre par Sirigu (21e). Mais juste après une frappe juste à côté d’Immobile (43e), soit la première alerte créée par les Italiens, les hommes de Martin O’Neill auraient dû bénéficier d’un penalty pour une charge par derrière de Bernardeschi sur McClean (44e).

À la reprise, Zaza a envoyé une volée du gauche au-dessus sur un centre de De Sciglio (53e), puis Murphy lui a répondu en sollicitant Sirigu (58e). Les Irlandais ont ensuite frôlé le pire avec la frappe d’Insigne sur le poteau (76e). Avant de chavirer de bonheur : Hoolahan, qui avait raté une grosse occasion (84e), a délivré un centre parfait sur la tête victorieuse de Brady (86e). Les fans irlandais pouvaient exulter et créer un vacarme assourdissant à Pierre-Mauroy !

Brady, une tête qui vaut cher

Très actif en première période par ses prises de balle et ses orientations du jeu, le milieu axial irlandais n’a jamais renoncé même s’il a connu des moments plus compliqués en seconde période. Et son cinquième but en 26 sélections, d’une tête rageuse, vaut très, très cher, puisqu’il offre à l’Irlande…

… sa toute première qualification pour la suite d’un Euro, après deux éliminations lors de ses deux précédentes participations, en 1988 et 2012.

Lequipe.fr