Libération de Karim: «C’est leur affaire…» (Ousmane Tanor Dieng)

Interpellé, samedi, lors d’une rencontre de son parti, le secrétaire général du Parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng a affiché une indifférence totale, pour ne pas dire qu’il s’est montré un peu excédé.

« Je n’ai pas une appréciation particulière là-dessus, à part que c’est leur affaire. Si la famille libérale veut se retrouver, il n’y pas de problème pour nous », abrège-t-il avant d’adopter, renseigne L’As, la même attitude concernant l’élargissement du fils de Me Wade. « Je ne sais rien de la libération de Karim Wade. Le président de la République a le droit de gracier des personnes qui sont condamnées. C’est à lui d’apprécier d’agir selon sa vision des choses », a-t-il dit.

La Ligue démocratique (Ld) et le Pit, deux parti membres de la mouvance présidentielle, ont déjà prévenu de revoir leur compagnonnage avec le Président Macky Sall si Karim Wade venait à être libéré.

Igfm