Thursday, December 1, 2022
AccueilACCUEILMali- Inquiétudes autour du retard dans l'installation d'un organe de gestion des...

Mali- Inquiétudes autour du retard dans l’installation d’un organe de gestion des élections maliennes

Une élection présidentielle est prévue en février 2024 au Mali et un référendum sur une nouvelle Constitution en mars 2023. Des législatives doivent aussi se tenir entre octobre et novembre 2023, et des élections locales en juin 2023.

Ce calendrier a été fixé après des pressions des Etats ouest-africains pour un rapide retour au pouvoir des civils dans ce pays pauvre et enclavé au coeur du Sahel, secoué par deux coups d’Etat militaires en août 2020 et en mai 2021, et en proie à des insurrections jihadistes et des violences communautaires.

La Coalition pour l’observation citoyenne des élections au Mali (Cocem), une importante plate-forme composée d’organisations de la société civile, “reste préoccupée par le retard pris dans la mise en place de l’Autorité indépendante de gestion des élections (AIGE)”, selon un communiqué rendu public par voaafrique.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PUBLICITE

spot_img

PODCASTS

Recent Comments